Bienvenue à tous sur le forum du Clan des Heros !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pinad

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 20
Localisation : ##France##--##Maison##--##Ordinateur##

MessageSujet: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Mar 20 Nov - 10:56

Salut, moi c'est bayjay. Je suis un Sacrieur né en l'an 620, j'ai donc 22 ans. Je suis ce qu'on appelle un vagabond. Je n'ai jamais connu mes parents, on m'a dit un jour que mon père a trouvé la mort lors d'un combat épique contre le Dark Vlad et que ma mère est morte en me donnant naissance. Personne n'a voulu de moi, je suis donc resté chez une vieille Enutroffette nommée Miranda qui me battait, elle me détestait et dés l'âge de 5 ans je me suis retrouvé à la rue. Je n'ai jamais été à l'école et pourtant je suis très habile au maniement des dagues. Je passe ma vie à traîner, voler, manger, m'enfuir, la belle vie quoi.





Chapitre 1 : Le parchemin.

Un matin de Fraouctor 642, je faisais ma petite balade quotidienne sur le marché d'Astrub : je piquais une pomme par-ci, un verre de limonade par-là, mais l'inconvéniant d'avoir 22 ans, c'est que ma taille me trahissait ...
Le vendeur de carrotes m'avais aperçu lorsque j'avais pris une de ses carrotes. Il s'était rapproché de moi discretement et m'avait sauté dessus.
Je m'étais donc retrouvé à terre, impossible de bouger. Le vendeur avait appellé des Chevaliers qui passaient par là, ils vînrent donc voir ce qui se passait. Le vendeur leur expliqua ce qui s'était passé.
Ni une, ni deux, me voila entre deux Chevaliers, baillonné et trainné.
Quelques minutes plus tard, j'arrivais devant la prison d'Astrub. Bim, un coups sur la tête et je me réveille dans une prison qui ne ressemble pas du tout à celle d'Astrub : bien plus vaste, sombre, avec énorméments de pilliers. Mon unique compagnon de cellule était, semblait-il, un squelette.
Je tremblais : j'avais peur. C'était mon 1er séjour en prison ....
J'interppella le premier garde qui passait par là pour lui demander oû j'étais et combien de temps j'allais rester dans cet endroit sordide.


"- Ne t'inquiéte pas pour ton compagnon de cellule, il est juste là pour vous faire peur. Sinon, tu es à la prison d'Amakma, la plus grande prison du Monde des 12, que même Bonta et Brackmar nous envient. Comment t'appelles-tu ?
- Bayjay, Bayjay Blaque.
- Bayjay Blaque ? Je vois. Tu es juste là pour 2 jours. Tu as volé une carrote c'est ça ?"
J'étais soulagé de n'être ici que pour ça.


" - Oui ....
- Ce n'est pas très grave ça ! Bon, je vais faire mon tour de garde, prend ce parchemin, cela va t'occupper."
Je pris donc le parchemin que le garde me donna ....


Chapitre 2 : La promesse.
Je suis resté pendant plusieurs minutes à regarder cet étrange parchemin. Je n'en avais jamais vu, et un problème de taille se posa devant moi : je ne savais pas lire ....
Je me suis donc cantonné aux images, ou plutôt à l'image : c'était un Iop tenant une épée, autrement dit, une image habituelle.
J'ai attendu avec impatience le retour du garde.
Il est arrivé au bout de quelques minutes et s'est directement posé devant, juste de l'autre côté de la cellule. En le voyant de près, j'aperçevais facilement son énorme ventre, ses petits yeux marrons, son drôle de tout petit nez et sa grosse bouche. Il faut avouer que ce garde n'avait rien d'attirant, loin de là.


" - Alors ce parchemin ?
- Je ne sais pas, je ne sais pas lire ....
- Je vois. Donne moi ça.
Je lui ai donc donné.


Alors :
Le venéré et venérable Roi Allister, propriétaire du Château d'Amakma et Roi d'Amakma, organise le plus grand concours que le monde n'ait jamais vu !
Le seul moyen de participer à ce concours est de gagner un des 32 petits concours qui vont avoir lieu en ce mois de Fraouctor !
Bonne chance à tous les participants,
Votre bon Roi, le Roi Allister. "
Whaou ! J'avoue que je ne savais pas qui était le Roi d'Amakma .... Il n'empêche que j'aurai rêvé de pouvoir y participer, mais il était clair que du fin fond de ma cellule, j'avais très peu de chances de pouvoir me qualifier ....


" - On dirait que ça t'en bouche un coin, me dit alors le gros garde.
- Oui .... J'aurai aimé y participer .... Quand ont lieu les dernières qualifications ?
- Elles ont eu lieu hier, pendant mon jour de repos. Le tournoi se déroule d'ailleurs après-demain et j'avoue que je n'ai pas trop envie d'y participer. "
Aurais-je rêvé ou le gros garde avait dit " y participer " ? J'ai donc voulu m'informer.


" - Vous allez y participer ?
- C'est-à-dire que lors de mon jour de repos, hier, j'ai voulu aller voir l'épreuve qui se déroulait à Astrub, mais aucun Astrubien n'est venu, même pas pour regarder. L'organisateur ne savait pas trop quoi, il lui fallait son qualifié. Moi qui attendait désespérement en tribunes, je l'ai vu approcher. Une fois à ma hauteur, il m'a demandé mon nom, l'a marqué sur une feuille, m'a tendu un bout de papier et m'a dit séchement que j'avais gagné et que je devais être présent au Château d'Allister le 24, pour le grand tournoi.
- Et vous ne voulez pas y aller Mr. ... Mr. quoi d'ailleurs ?
- Mr. Tse, Laid Tse. Non je ne suis pas assez fou pour y participer, mais je n'ai plus le choix.
- Je peux participer à votre place moi si vous voulez ! "
Cette phrase était sortie de ma bouche en même pas 1 seconde. Je voulais y participer ! Et puis, qu'avais-je à risquer ?
Je voyais que Laid réflechissait.


" - C'est d'accord. Tu peux participer à ma place mais à une condition : je veux que tu me promettes que si jamais tu gagnes ce tournoi, ce dont je doûte fort, si jamais tu le gagnes, je veux que tu me promettes de dédier ta victoire à Yio Anne, ne me demande pas pourquoi.
- Je vous le promet ! "
Et c'est ainsi que je fus libéré de la prison d'Amakma au bout de quelques heures, ticket à la main et bien décidé à gagner ce tournoi.


Chapitre 3 : L'entrée dans l'aréne.
Le Château d'Amakma n'était pas tout près. J'ai donc marché longuement, demandant mon chemin aux paysans que je croisais.
J'avais été libéré en fin d'après-midi, je n'ai donc eu le temps que de traverser le long ponton qui menait à la prison.
À la fin du ponton, le paysage n'était pas très varié, il n'y avait là que de petites cabanes de pêcheur. Il fallait que je trouve un endroit pour dormir. Manque de chance, absolument toutes les maisons du coin étaient vérouillées.
J'allais donc m'appretter à dormir entre une maison et un tas de filets de pêche quand quelque chose me pinça le pied, un crabe !


" - Aïe ! "
Je saignais ! Il fallait que je me fasse soigner au plus vite, surtout en vu de mon tournoi ! Je me suis relevé, je suis allé à cloche-pied jusqu'à la porte de la maison contre laquelle j'étais adossé et j'ai frappé de toutes mes forces contre la porte.
J'ai frappé pendant 2 grosses minutes, mon pied me faisait mal, mes poings aussi. Finalement, quelqu'un m'ouvrit, mais ce quelqu'un portait des Dagues, heureusement que j'étais vif sinon cette personne m'aurait percé le ventre !


" - Monsieur ! Arrêtez ! Je ne vous veux aucun mal ! Je viens ici car un crabe m'a pincé fortement au pied ! "
Il arrêta de balancer ses Dagues dans tous les sens et m'observa, d'abord de loin, puis de près. Cet homme était maigre, il ne mangeait pas à sa faim, il avait des rides partout sur le visage, mais pas de vieillesse, des rides de fatigue. Il était grand, les cheveux mi-longs et ébourriffés.


" - Entre vite. "
J'entrai dans sa demeure à cloche-pied, il regarda dehors après mon passage et referma la porte à clée.
L'intérieur de sa maison n'était pas beau : des mûrs bleus abimés, une planche de bois lui servant de table, un grand feu au milieu de la pièce, aucun livre ni rien sur le mûr.


" - J'ai ce qu'il faut pour te soigner rapidement.



- Merci ! Mais pourquoi vouliez-vous me tuer tout à l'heure ? Et pourquoi aviez l'air si préoccuppé ?
- Tu n'es pas du coin toi ! Depuis que notre bon Roi d'Allister a organisé son tournoi, son concurrent le Duc Ont envoie ses hommes à chaques tournoi de qualification pour pouvoir remporter le grand tournoi. Dans chaque endroit où avaient lieu les tournois, les hommes du Duc arrivaient durant la nuit, martyrisaient la population du coin de façon à ce que personne ne participe aux tournois de qualification contre ses hommes. Le Roi d'Allister n'ayant aucune preuve, les hommes du Duc Ont ont réussi à remporter tous les tournois dans lequels ils étaient inscris, à savoir 24 tournois. 7 autres tournois ont été remporté par d'autres personnes car ils se déroulaient trop loin du cimetière d'Amakma, l'endroit où le Duc se cache, à savoir à Astrub, Bonta ( 2 fois ), Brackmar ( 2 fois aussi ), au Village des Eleveurs et à Otomaï.
- Cela veut dire qu'il en reste un ? lui ai-je demandé.
- Oui, ici même, demain matin. Ce tournoi ne devait pas avoir lieu mais le seul vainqueur à Amakma qui n'était pas un homme du Duc a mystérieusement disparu.
- Aïe ! le monsieur venait de me mettre de la pomade au pied. Merci pour les informations monsieur, mais les autres vainqueurs ne risquent-ils pas de se faire tuer ?
- Aucun risque. Le Duc peut être méchant mais ne trichera plus, et je suis sûr que même ce n'est pas un de ses hommes qui gagne, il ira féliciter sincérement le vainqueur.
- Ah. Bonne nouvelle .... "
Après cette journée longue et riche en émotions, le repos à côté du lit du monsieur,
bien au chaud, fût le bienvenu.
Le lendemain, je décida de rester toute la journée chez cet homme, qui avait l'air bien plus en sécurité et serain avec moi dans sa cabane.
Mon pied cicatrisait très vite.
L'homme me dit que je n'étais en fait qu'à 3 heures de marche du lieu de l'événement, m'a dit qu'il commançait à 14h et qu'il serait ravi d'y aller avec moi. Il ne me demandait jamais pourquoi je posais toutes ces questions.
La journée passa très vite et je n'ai jamais entendu le bruit d'une lutte pour la qualification, j'en déduis donc que l'homme du Duc Ont s'est qualifié sans combattre.
Je m'endormi le soir un peu stressé, en imaginant que le lendemain serait peut-être ma dernière journée....

La grande journée ! À 7 heures j'étais debout ! Mon pied était complétement cicatrisé, je le devaiw entièrement à cet homme, que je remerciai donc fortement.
9 heures : c'était l'heure du départ ! Je suivi l'homme pendant 3 bonnes heures, excité comme une puce, prêt à en découdre.
Après quelques heures de marche, nous étions rendu au bon endroit, nous ne voyions pas encore l'endroit exact mais nous apercevions facilement la masse de foule qui formait un arc de cercle.
Nous avancions, moi devant, jusqu'à 2 gardes. Je me suis positionné devant eux et je leur ai montré mon ticket.


" - Monsieur Tse ! Nous n'attendions plus que vous ! Veuillez nous suivre. Que faisons-nous de l'homme qui est avec vous ?
- Amennez-le à l'une des meilleures places assise.
- C'est d'accord. "
C'est ainsi que sans qu'il ne comprenne pourquoi, l'homme à qui je devais ma participation ( sans lui, mon pied me ferait encore souffrir ) se voyait séparé de moi et se faisait emenner quelque part par un garde pendant que moi je suivais l'autre garde jusqu'à un sous-sol.
Je débarquai dans une petite salle uniquement composée de banc et dedans laquelle se tenaient les 31 autres participants. On voyait d'un côté les 25 hommes du Duc Ont et de l'autre les 6 autres participants qui ne se connaissaient pas il y a quelques heures.


" - Faites vite ! Choisissez si vous voulez porter une armure et quelle arme vous souhaitez prendre ! Entrée dans l'aréne dans 10 minutes ! "
Mon choix était vite fait : pas d'armure, c'est trop lourd pour moi et les Dagues que je porte sur moi comme arme.

Les 10 minutes furent très très longues et finalement nous fûment conduit jusqu'à "l'aréne"....


Chapitre 4 : La vie ou la mort.

Le grand moment ! L'aréne était GIGANTESQUE ! Une surface plate avec des obstacles partout, plus ou moins hauts. Certains étaient des vrais arbres, le genre d'arbre à vous faire pâlir un bûcheron. D'autres par contre étaient plus petits, certains ne faisaient pas plus d'un mètre. Ces objets avaient des formes plus variées les unes que les autres : les arbres, de gros tuyaux, de longues planches verticales, des boules. Le sol était principalement fait de boue.
Je regardai mes "adversaires", pas un ne ressentait pas la peur. Moi-même j'avais peur, très peur. Les gradins étaient pleins ! Pas une place de libre ! La plupart des spectateurs étaient de grands marchands Enutrofs, mais evidement, il y avait aussi énormement de Iops ( que la perspective d'un combat excitaient ) et de Sacrieurs ( qui ésperaient que le sang allait couler ).
Personnellement, même étant disciple Sacrieur, je ne voulais pas trop voir de sang.


" - Bienvenue mesdammes et messieurs pour le Grand Tournoi organisé par le Roi Allister ! Laissez moi vous présenter nos concurrents : tout d'abord les 25 qualifiés de la Contrée d'Amakma, Diioh Nysos, Ha Des, Hera Clesse ... , nos 2 qualifiés Brackmariens, Automu Stame et At Red, nos 2 qualifiés Bontariens, Mir Handa et Cher Hye, notre qualifié d'Otomaï, Esse Pey, notre qualifié du Village des Eleveurs, Nain Hoputch et notre qualifié d'Astrub, Laid Tse ! Applaudissez ces courageux aventuriers ! "
Le public applaudissa, pendant ce temps-là je re-regardais encore mes "adversaires" : chez les 25 représentants du Duc Ont, il y avait 3 Sacrieurs, 7 Crâs, 4 Enutrofs, 6 Iops, 2 Fecas et 3 Osamodas. Alors que chez mes 6 compagnons, il y avait 2 Eniripsas, 1 autre Sacrieur, 1 Iop, 1 Pandawa et 1 Crâ. Je remarquais alors qu'un de mes alliés avait le sourire aux lévres, c'était l'autre Sacrieur ....
Les applaudissements s'arrêtèrent progressivement.


" - Maintenant, les règles ! Elles sont simples : les 32 participants doivent se mettre par équipe de 4, chaque équipe de 4 devra en affrontter une autre et ce jusqu'à la finale. Le tournoi se déroulera donc sur 4 jours : 8eme de finale aujourd'hui, quarts demain, demis après-demain et la finale dans 3 jours ! Pour battre l'équipe adverse, vous devez tuer TOUS ses membres. Les morts de l'équipe gagnante ne seront pas remplacés et l'équipe continuera à 1, 2 ou 3. Si l'équipe qui gagne la finale posséde encore 3 ou 4 membres, ces membres devront s'affronter jusqu'à ce qu'il n'y ai plus que 2 vainqueurs. Il est évident que tous les coups sont permis !
Sur ce, laissons quelques minutes à nos conccurents pour élaborer des équipes ! "
Et l'on nous ramena jusqu'aux vestiaires.


Chapitre 5 : Les équipes.
Nous revoila dans les vestiaires. Les gardes nous expliquèrent que nous avions 30 minutes pour faire les equipes puis 2 heures pour manger et nous détendre avant le début des affrontements.
Dés que les gardes eurent quittés la piéce, tous les hommes du Duc Ont se sont placés par groupes de 4, comme si ils connaissaient déja les régles.
Evidement, 1 des hommes du Duc Ont n'était avec personne, puisque ceux-ci étaient 25. L'homme alla s'asseoir sur un banc et nous regarda, 1 par 1, comme s'il voulait voir qui serait le plus facile à trahir.
De notre côté, celui des 7 qualifiés hors d'Amakma, la discussion fût plus longue, personne ne semblait tomber d'accord sur qui allait être ensemble et surtout personne ne voulait être avec l'homme du Duc Ont. Je n'écoutais cette discussion que distraitement, je regardais ce que faisait l'autre Sacrieur, At Red. Depuis que je l'avais vu sourire à l'annonce du mot "mort", je regardais tout ce qu'il faisait, j'essayais de comprendre son but. Il se trouaite que là il observait l'homme seul du Duc Ont, avec un sourire peu caché.
Après l'avoir observé, je me concentrai sur le discussion sur la formation des equipes. Il semblait clair que moi, At Red et l'homme du Duc Ont, allions être ensemble, etant donné la peu d'attention que moi et At Red avions donné à cette discussion. Bizarrement, je ne critiquais même pas, comme si cela me paraissait logique d'être avec eux.
Le problème était donc de choisir le 4ème homme de l'equipe, et personne ne semblait enthousiasmé par l'idée ...
Les minutes passèrent, personnes ne tombait d'accord et finalement, au bout de 20minutes, une personne qui n'avait presque pas parlé jusqu'alors pris la parole et dit :


" - Puisque personne ne souhaite y aller, j'irai avec eux. "
Cette phrase jetta un vide, chacun se pinça pour voir s'il avait bel et bien entendu et finalement, 4 têtes avec un large sourire se tournèrent vers Nain Noputch, l'un des 2 Eniripsas et l'auteur de cette phrase.

Les equipes étaient donc faites, moi, At Red, Nain Noputch et l'homme du Duc Ont d'une part et Mir Handa, Cher Hy, Hesse Pe et Otomu Stam d'une autre part.

Chacun alla s'asseoir en silence, imaginant des techniques qu'il pourra faire avec ses coéquipiers et en imaginant que dans moins de 3 heures, il combattrait pour vivre. De l'autre côté des vestiaires, les hommes du Duc Ont discutaient tranquillement et sereinnement.

Au bout de quelques minutes d'attente, les gardes rerentrèrent, cela faisait 30 minutes que nous étions dans les vestiaires. Ils prirent les equipes et nous dirent que nous avions 1h30 de temps libre pour manger et se décontracter et que dans 1h35 minutes précise, nous devions être là, dans les vestiaires.

Nous prîmes tous congé, en n'étant pas franchement pressé que les 1 heures 30 soient passées ...


Chapitre 6 : Dratloug.
Je sortais donc dehors en trainant des pieds. Je ne savais que faire ... quand soudain Nain Noputch me donna une grande tape dans l'epaule :


" - Salut Laid ! Alors prêt à gagner ?
- Pas vraiment... tu n'as pas peur de mourir dés le premier match ?
- Franchement non. Je suis un disciple Eniripsa, je suis prêt à mourir pour sauver mon prochain. Depuis tout petit on m'explique que si je meurs en ayant sauvé quelqu'un, j'irai au côté de la Déesse Eniripsa. Et toi ? Etant Sacrieur tu dois aussi avoir le sens du sacrifice ? "
Le sens du sacrifice ? Maintenant que j'y réfléchissais, je n'avais jamais aidé quelqu'un, je n'avais jamais vu de sang non plus, ce qui pour un Sacrieur est une faute morale !


" - Pas vraiment... Je ne suis pas le genre de Sacrieur qui aime le sang.
- Cela risque d'être un problème... Mais je pense que nous avons un équipié qui sera ravis de finir les adversaires s'il le faut. Bon, allons manger si nous ne voulons pas être en retard ! "
Il avait raison, il ne nous restait plus que 50 minutes. Nain fonça vers un grand châpiteau, je l'ai suivi du mieux que j'ai pu, on dirait qu'il connaissais l'endroit comme sa poche. A l'entrée de cet immense châpiteau, nous allâmes parler à un garde qui nous indiqua notre table. Nous allâmes nous y asseoir, il s'averait que chaque equipe possédait sa propre table. Nous nous assîmes donc aux côtés de At Red et de l'autre personnage. Evidement, sitôt assis, Nain questionna l'autre personnage, à croire qu'il ne pouvait pas s'arrêter de parler.
C'est ainsi que nous apprîmes qu'il s'appellait Dratloug, que c'était un disciple Iop et qu'il n'aimait pas les hommes du Duc Ont, ni même le Duc Ont et qu'il n'était sous ses ordres que parce-que tout son village s'était soumis au Duc.
Evidement on pouvait penser qu'il disait ça pour mieux s'approcher de nous et nous planter plus facilement un couteau dans le dos , mais bizarrement je le croyais, je sentais qu'il était sincére dans ses propos...
Après que "l'interrogatoire" de Nain se fusse arreté, un lourd silence se fît sur la table. Même Nain n'avait pas la force d'interroger ce At Red au sourire mesquin non dissimulé...
J'en profitais pour regarder cette grande salle sous le châpiteau aux hauts tissus blancs. Pas une toile d'arakne, tout était propre. De longs bancs en bois autour d'imposantes tables, 4 larges entrées gardées par d'imposants gardes. Une des plus imposantes salles que j'ai jamais vu.
Une fois mon repas terminé, il ne restait plus que 15 minutes. Ne sâchant que faire et ne voulant pas être en retard, je retournai directement aux vestiaires. J'étais evidement le 1er arrivé. Je me suis alors assis et j'ai imaginé ce qui allait se passer : je me voyais achevant tous mes adversaires avec une facilité déconcertante, gagner rapidement, être adulé et rentrer chez moi.
J'étais en train de m'imaginer en train de célébrer ma victoire lorsqu'on me secoua violement, comme pour me réveiller.
Je rouvri les yeux et je vis que tout le monde était présent et que visiblement, il était l'heure d'aller au combat...


Chapitre 7 : Le premier combat.
Nos amis les gardes entrèrent et nous firent signe de les suivre. Nous nous executîmes sur le champs. Nous les suivîmes jusqu'à l'entrée de l'aréne, là ils nous demandèrent de nous rassembler par équipes et d'attendre d'être appellé. J'allai donc me mettre avec Nain, At et Dratloug et nous attendîmes en silence. Au bout de quelques minutes, le Iop qui s'occupait de commenter le Tournoi se mîs à parler :


" - Rebonjour tout le monde ! Voici le début du Grand Tournoi organisé par notre vénéré Roi Allister ! Nos participants ont fait leurs équipes et ne savent pas encore contre quelle autre équipe ils vont livrer un duel à mort ! Il est donc l'heure pour moi d'annoncer le 1er match, à savoir : L'équipe 1 contre l'équipe 7 ! Bon match à eux ! "
Nous étions l'équipe 8, mais l'équipe 7 était l'équipe des autres "non hommes du Duc", c'est pourquoi le match m'intéressait, tout comme il intéressait Nain.
Les portes s'ouvrirent, les 2 équipes entrèrent dans l'aréne sous une clameur incéssante du public et les portes se refermèrent. Pas de chances, il n'y avait pas de. barreaux pour nous permettre de voir le match, nous avons donc tendu l'oreille. Le Iop commentateur ne parlait pas, on ne pouvait donc pas du tout savoir qui avait l'avantage, on pouvait juste deviner lorsqu'il y avait un mort puisque le public applaudissait...
Les minutes passaient et finalement, le Iop commentateur déclara :


" - Voila ! Ce superbe match touche à sa fin. De mémoire de Iop, il m'est rarement arrivé de voir un match aussi disputé ! Comme vous l'avez vu, c'est l'équipe 7 qui s'impose avec un seul survivant qui devra donc continuer ce Tournoi seul, j'ai nommé Cher-Hy qui s'en est sorti très difficilement face au Iop adverse. Il peut donc regagner les vestiaires pendant que les équipes 3 et 6 se préparent ! "
Nous n'étions pas non plus dans ce match opposant 2 équipes du Duc Ont, un match qui ne m'intéressait pas, je préferais attendre Cher-Hy pour savoir comment celà se passait. Justement, c'est au moment où j'imaginais ce que je pouvais lui demander qu'il entra, entre 2 gardes qui le firent s'asseoir et qui retournèrent dans l'arène en compagnie des équipes 3 et 6. Par respect, et nous l'avons tous fait, nous avons laissé quelques minutes à Cher Hy pour se remettre de ses émotions pendant que, dans l'aréne, le public hurlait comme un seul homme. Au bout de quelques minutes, la curiosité pris le dessus sur le respect de Nain et il alla demander à Cher Hy comment celà se passait, si c'était dûr de tuer un adversaire, ce à quoi Cher Hy répondi :


" - Tuer un adversaire n'est pas dûr, tellement nous sommes poussé par le public. Pour moi, le plus dûr est de penser que demain je serai seul contre 2 ou 3 adversaires... "
Il ne croyait pas si bien dire car c'est à ce moment que le Iop commentateur annonça la victoire facile de l'équipe 3 sans perdre aucun membre et que, accesoirement, il demanda aux équipes 2 et 4 de se préparer. Nous laissèrent donc Cher Hy tomber en larmes, il faut le comprendre, demain il sera seul contre 4 adversaires... Logiquement, nous allions tomber sur l'équipe 5, que je me mis à observer lorsque les équipes 2 et 4 fûrent parties et que l'équipe 3, toute contente, fût revenue. Dans cette équipe 5, il y avait 1 Sacrieur, 2 Crâs et 1 Iop. Je n'ai pas vraiment eu le temps de tous les regarder car le match entre l'équipe 2 et la 4 fût expéditif, et pourtant, selon ce que venait de dire le Iop commentateur, l'équipe 2, qui aurait gagné, aurait perdu 2 joueurs. Sûrement un match sans technique. C'est à ce moment que le Iop annonça le dernier match de la journée : équipe 5 contre équipe 8.

C'était le moment, le moment d'entrer dans l'arène. Mon cœur se mit à battre vite, j'essayais de me calmer mais l'idée d'une mort soudaine ne sortait pas de ma tête. J'allai me ranger avec les autres membres de mon équipe, que j'ai eu le temps de regarder rapidement : Nain était dans le même état que moi et les 2 autres ne semblaient pas angoissé, pire que ça, At gardait son sourire malsain.

Les gardes entrèrent avec les 2 vainqueurs et nous demandèrent de les suivre immédiatement, ce que nous fîmes. L'arène était encore plus impressionnante qu'avant et semblait plus grande. En levant les yeux, je ne voyais que des Iops ou des Sacrieurs, attendants les premières goutes de sang avec impatience. Le commentateur ré-expliqua rapidement qu'il n'y avait qu'une seule règle : tuer tous les adversaires pour gagner. Les gardes placèrent les 2 équipes face-à-face et le combat pu commencer !


Des le début du combat, At fonça sur les adversaires, tout comme Dratloug. Je me disais qu'ils étaient fous, que c'était du suicide, mais nous n'avions pas d'autre choix que de suivre avec Nain. Evidement nos adversaires se ruèrent sur At et l'attaquèrent violement. Le sang d'At eclaboussa nos adversaires, ce qui fît monter le volume sonore du public. Je pensais qu'il était mort, mais au contraire, cette attaque l'avait rendu plus fort, et sa contre-attaque tua les 2 Crâs adverses ! Pendant ce temps Dragtloug s'attaquait au Iop adverse et nous, avec Nain, nous regardions la scène comme des spectateurs. A chaque coups que At prennait, je pensais qu'il allait y passer, tellement son sang éclaboussait nos adversaires mais non, les seules chôses que ces attaques provoquaient étaient un accroissement des cris du public et une augmentation de la force de At, si bien que le Sacrieur adverse ne tarda pas à mourir sous les coups de At, qui eux, par contre, finissaient par tuer leurs cibles. Après avoir fini le Sacrieur, At demanda à Nain de le soigner fortement, ce que celui-ci s'empressa de faire, et alla se mettre dans un coin pour voir avec quelle facilitée Dratloug tuait le Iop avderse, alors qu'ils sont tous les 2 censé être des hommes du Duc Ont. En quelques minutes, le Iop adverse succomba et je me suis rendu compte que nous avions passé le 1er tour sans aucun mort et sans que je n'ai rien eu à faire !

Le Iop commentateur, visiblement abassourdi par la facilitée avec laquelle nous les avons battu, ne sût quoi dire, il se contenta donc de dire que nous, l'équipe 8, avns gagné notre match et a donné rendez-vous au public le lendemain pour les Demi-Finales !


Chapitre 8 : La Demi-Finale.
Nos amis les gardes nous raccompagnèrent vers les vestiaires. Moi-même et Nain étions encore sous le choc de cette violence et de cette facilitée avec laquelle At et Dratloug avaient térassé nos adversaires.
À peine entré, les gardes expliquèrent aux 11 survivants que nous étions tous logés chez le Roi, qu'il fallait être présent au soupé à 19h et que le Tournoi reprendrait demain à 15h ici-même.

Il était 18h, nous nous sommes mis d'accord avec Nain et Drat, avec qui je m'étais lié d'amitié, que nous allions directement chez le Roi et que nous irions visiter la ville le lendemain durant la matinée.

Nous sortîmes donc et demandâment notre chemin à un passant. Le château ne se trouvait pas loin et nous y fûment arrivé rapidement. On nous indiqua notre chambre, c'était une chambre par équipe. At n'était pas arrivé.

19h ! Nous descendîmes nous mettre à table. Le Roi ne mangeait pas avec nous, il était clair qu'il nous hébergeait pour faire bonne figure. Le repas se déroula en silence, personne ne manquait à l'appel et personne n'avait la force de parler.

Après le repas, tout le monde alla vite dormir de manière à être en forme le lendemain.

Les trompettes retentirent à 8h précises. Chacun se leva, non sans mal, s'habilla et alla déjeuner. Comme le soir passé, personne ne petit déjeuna avec nous. Le repas se passa de nouveau en silence.

Après le petit déjeuner, nous reçûmes tous un pain aux moskitos et une pomme pour le déjeuner et nous partîmes. Je suivi Nain et Drat. Nous ne savions pas où aller si bien que dés 11h nous ne savions plus quoi faire. Nous allâmes nous asseoir près de l'aréne, mangeâmes et parlâmes. Je demandai à Drat :


" - Tu les connaîs nos 2 adversaires ?
- Oui ...
- Ils sont forts ?
- Pas énorméments tout seul mais ce sont 2 jumeaux Iops, parfaitement synchrones et coordonnés.
- Je vois ... "
Ils étaient 2, donc nous devrions y arriver. Mais ce que venait de me dire Drat jeta un doûte dans mon esprit ...

Nous pensâmes tous les 3 au match qui nous attendait, essayant de nous rassurer et priant pour survivre.

Finalement 15 heures arriva, nous nous rendîmes dans les vestiaires. Tout se déroula comme hier. Finalement le Iop commentateur pris la parole, remerçia le public de sa présence et annonça les 2 matchs : Cher Hy contre les 4 Fantastiques ( surnom que le commentateur avait donné à l'équipe de 4 du Duc Ont et les jumeaux contre les Surpuissants ( nom qu'il nous avait donné ).

Cette fois-ci nous commençions, c'est pourquoi les gardes vînrent nous chercher et nous amenèrent dans l'aréne. L'ambiance était toujours électrique, on voyait que les tavernes avaient fonctionné toute la nuit.

Le commentateur fit son speach :


" - Nous voila pour la première Demi-Finale opposant les jumeaux aux Surpuissants ! Un match en 2 contre 4 que les Surpuissants devraient gagner sans problèmes ! "
Evidement en face, nos amis Iops jumeaux étaient démoralisés : même un de leur "fréres" ne croyait pas en eux.

Le début du match fût donné et directement At et Drat coururent vers nos adversaires. Ce match ressemblait trop à celui d'hier, cela en devenait bizarre ... At saignait fortement, Drat cognait fortement aussi et nos adversaires souffraient... fortement ! Mais à un moment où At allait finir un Iop, celui-ci jetta son jumeau, lui aussi bien endommagé, droit sur moi et Nain, qui regardions le combat à distance raisonnable. Je ne m'attendais pas à ça et pendant que son jumeau succombait, notre adversaire, toujours en l'air en phase descendante, pointa son éppée vers moi. Je n'avais pas le temps de réagir ! Ma vie commença à défiller devant moi ... Quand tout à coups je tombai sur le côté et j'enttendi un cri ! Je rouvrie les yeux et je vis Nain à terre, une éppée dans l'abdomen et tenant une éppée, elle-même dans l'abdomen de notre adversaire.

Le combat était terminé, nos deux adversaires étaient morts, ainsi que Nain. Je restais muet, comme pétrifié, les gardes fûrent obligés de me pousser jusqu'aux vestiaires. Ils repartirent avec un Cher Hy pleurant et une équipe du Duc Ont surboostée.

Moi, je restais stupéffet, impossible de réfléchir, impossible de bouger ou même de fermer la bouche pendant que dehors, Cher Hy pleurait toutes les larmes de son corps ...


Châpitre 9 : Pas si clean que ça, le Duc.
Sans surprise, Cher Hy décèda sans même avoir tué un seul de ses adversaires, ce qui me donna 2 raisons supplémentaires de pleurer : la première car Che Hy était mort et la deuxième car nous allions être 3 contre 4 lors de la Finale...

Le commentateur anonça donc que la Finale aurait lieu le lendemain à 15h précises et sur ces paroles, les gardes nous dirent que, comme la veille, il fallait que nous soyions à 19h à la table du Roi.

Même si j'avais 3 bonnes heures devant moi, je préferai rentrer directement au château, tout comme Dratloug. Nous n'avons pas dit mot du trajet et dés que nous fûmes rentré dans notre chambre je m'allongeai sur mon lit et je pleurai jusqu'à l'heure du repas.

Une fois à table, nous eûmes l'honneur de voir arriver le Roi Allister sur son trône. Je ne l'imaginais pas comme cela. Il était énorme, habillé de orange, portant une grosse couronne et avait les cheveux blancs. A peine arrivé, il mis les mains dans son plat, prêt à manger rapidement sa nourriture, tel un goinffre, mais son disciple vînt de suite lui glisser quelques mots dans l'oreille. Le Roi retira ses mains du plat, releva la tête et nous regarda comme s'il venait de se rendre compte que nous étions là puis dit :


" - Salutations à vous tous ! Vous devez être les finalistes de mon Tournoi. Bravo à vous pour votre courage, même si j'en aurai fait autant. Demain, nous connaîtrons les vainqueur et je compte sur vous pour livrer le plus beau combat de votre vie et...
- Bon c'pas qu'tu m'ennuies le gros mais j'ai faim donc t'abréges ton monologue et on mange, ok ? le coupa séchement At.
- Bien bien, bonne chance à vous ! termina le Roi que, visiblement, le courage n'étouffait pas. "
Tout le monde mangea goulument et allât se coucher.

La nuit passa et, comme d'habitude, le cloche sonna à 8h pétantes. At était déja sorti de la chambre et moi, je me levai. J'avais dormi comme un Life. Dratloug restait endormi, j'allai le réveiller quand je vis l'énorme trou rouge qu'il avait le long du cou !

Ma Déesse ! Il était mort ! Mort ! Je descendai les marches 4 à 4 et lorsqu'il me vît, l'Osamodas adverse me dit avec un sourire mal dissimulé :


" - Il est où Dratloug ?
- Il est mort ! Et je suis sûr que c'est le Duc Ont qui l'a fait tué !
- Non c'est moi qui l'ai tué, me dit le Sacrieur adverse, mais le Iop commentateur n'a-t'il pas dit que tous les coups étaient permis ? Le Duc n'y est pour rien et ne m'aurait pas permis de le faire. "
Il disait cela comme si c'était normal ! J'aurai voulu les étrangler, tous autant qu'ils sont, mais je ne suis pas comme ça moi. J'ai regardé nos 4 adversaires, 1 par 1, l'Osamodas et le Sacrieur souriaient, le Iop avait le regard vide, normal c'est un Iop et le Feca semblait pensif. Puis je regardai At, qui lui aussi semblait pensif.

Le Roi nous fît amener nos petits déjeunés et nous demanda où était Dratloug. Je voulu tout lui dire : qui l'avait tué, quand, avec quoi et pourquoi mais At lui répondi qu'il s'était suicidé durant la nuit. Le Roi dit simplement qu'il allait prévenir le Iop commentateur et qu'il n'allait pas laisser un aussi bon petit déjeuné aller aux dragodindes.

J'étais choqué du comportement de At, du Roi et de nos adversaires, mais je ne pouvais rien faire, sauf manger.

A la fin du repas, je remontai dans la chambre, Drat n'y était plus. Je me remis à pleurer : j'avais l'impression que tout le monde était contre moi et je savais que jamais personne n'allait savoir la vérité, que tout le monde allait croire que le courageux Dratloug était un lâche et que jamais personne n'allait le pleurer ! Personne mis à part moi.

Et je pleurai, durant des heures et des heures ! Tous les participants à la Finale étaient arrivés aux vestiaires et le disciple me fit savoir qu'il était 14h 30. Je me levai, n'essayai pas mes larmes, fît mon sac et couru vers le vestiaire.

A peine arrivé, on me rangea avec tous ces monstres, j'avais envie de tous les tuer, même At quand le Iop commentateur pris la parole...


Châpitre 10 : La Finale.

" - Oyé mesdames et messieurs ! Nous voilà tous réunis en ce lieu pour assister à la grande Finale de ce Tournoi organisé par notre bon Roi d'Allister. Tournoi qui, disons le, fût très spectaculaire jusqu'à présent. Avant toutes choses, sâchez que le Iop d'une des équipes finaliste ss'est suicidé dans sa chambre cette nuit et que cette Finale aura donc lieu à 4 VS 2. Laisse moi vous présenter nos 2 équipes :
- La première composée d'un Sacrieur nommé At Hésouait, une Osamodas nommée At Héna, un Iop nommé At Choum et un Feca nommé At-Ention.
- La deuxième composée de 2 Sacrieurs : At Red et Laid Tse.
Bon spectacle et bonne chance à eux ! "
Les gardes nous poussèrent dans l'Aréne sans qu'aucun d'entre nous ne dise mot. J'étais très énervé, j'avais du mal à contenir ma rage et le fait de voir le public scander nos noms et attendre ce spectacle sanglant m'énerva encore plus. On nous plaça : At et moi d'un côté et nos adversaires de l'autre.


J'étais surmotivé, j'avais envie de faire la technique de At, c'est-à-dire de foncer sur eux et de les assassiner tous, 1 par 1 quand At m'adressa la parole, cela devait être la première fois qu'il parlait depuis très longtemps, il avait extrèmement grave :


" - Bon, j'échange de place avec leur Osamodas, leur Sacrieur va leur ramener leur Osamodas en changeant de place avec elle et toi tu vas changer de place avec leur Feca, comme ça nous nous retrouverons à 2 contre 2 et ils vont avoir très très mal. "
Son plan me paraissait bien, c'est pourquoi j'allai l'écouter.

Le match débuta, il eu raison car tout se passa comme prévu et nous nous retrouvâmes à 2 contre 2. Ce 2 contre 2 ne dura pas longtemps car nous avions une technique bien rôdée, l'Osamodas et le Iop adverse tapaient At, moi aussi. Tout le monde trouvait cela bizarre jusqu'à ce que At attaque nos 2 adversaires. Un silence se fît, At venait de tuer 2 très grands guerriers avec une facilitée étonnante.

Le Feca adverse, pris de rage, fonça sur nous et le Sacrieur adverse le transposa et tous 2 se mirent à attaquer At avec une grande violence. At souriait de moins en moins, on sentait que les coups commençaient à faire effet et, pour la première fois, il mît un genou à terre.

J'eu peur pour lui. Mais il se releva avec une force innatendu et attaqua fortement le Feca adverse qui lui, succomba sans se relever.

Cela sentait bon pour nous ! Mais le Sacrieur adverse et At faisaient jeu égal, j'avais même l'impression que At allait perdre. C'est alors que je me décidai à aider At que, finalement, je commençais à apprécier. J'attaquai le Sacrieur adverse, At aussi, nous commencions à reprendre l'avantage jusqu'au moment ou ...


Châpitre final : Le drâme !
Je venais de prendre un coups de Dagues à côté du coeur. Mes yeux se voilèrent et je tombai à terre ...

Les bruits s'apaisèrent peu à peu et le noir se fît.

Je me réveillai sur un lit en paille, j'ouvri un peu les yeux et je vis le pêcheur de début, le même qui m'avait soigné ma blessure au pied.


" - Je le savais que tu allais te réveiller ! Ils voulaient t'achever tellement tu souffrais là-bas, mais j'ai réussi à te récupérer et à te soigner, cela faisait 11 mois que tu respirais faiblement "
Je n'étais donc pas mort. Mais je pensais que tout ceci était un rêve, je demandai donc au pêcheur qui avait gagné :


" - C'est le Sacrieur qui était avec toi qui a gagné. Suite à ta sois-disant "mort", il fût pris d'une rage extrême et tua le Sacrieur adverse très rapidement. Il dort ici, il voulait absolument attendre que tu te réveilles. "
Je me levai doucement pendant que le pêcheur s'empressa d'aller réveiller At. Celui-ci paru, souriant, c'était la première fois que je le voyais avec un sourire non malsain et il paraissait gentil avec ce sourire.


" Salut Laid, ou je devrai plutôt dire Bayjay Blaque ! Moi-même je ne me nomme pas At Red mais Victo Rius, tu dois sûrement te rappeller de moi ?
- Victo ? C'est bien toi ? Tu as tellement changé ! "
Victo était une fille que j'avais connu étant petit, nous avions passé notre enfance ensemble, nous volions à 2 jusqu'au jour ou elle avait disparue mystérieusement, le jour de ses 8 ans.


" Je te croyais morte ! Pourquoi étais-tu partie ?
- Je vais te raconter tout cela en route, mais nous devons partir dés maintenant si nous voulons être au Château d'Allister demain midi pour la 2ème Edition du Tournoi du Roi Allister ... "




FIN !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rorogogo
Chef du Clan
Chef du Clan
avatar

Messages : 1489
Date d'inscription : 21/12/2011
Localisation : En Aquitaine

MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Mar 20 Nov - 17:25

Génial ! Bravo ! Mais... Tu as mis combien de temps à faire tout ça ? O_o O_o O_o
En tout cas, très bien centré et tout et tout, Félicitations ! =D

_________________
Vive les Héros !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Mar 20 Nov - 17:34

J'ai mis 30 minutes à lire ça, mais c'est tellement passionnant ! Franchement, bravo !


Airy.
Revenir en haut Aller en bas
Levia White

avatar

Messages : 1026
Date d'inscription : 30/12/2011
Localisation : A côté de chez mes voisins

MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Mar 20 Nov - 19:51

Jayjay ! Très bon RP Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skypic

avatar

Messages : 1513
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Mar 20 Nov - 21:00

Gg j'ai kiffé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinad

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 20
Localisation : ##France##--##Maison##--##Ordinateur##

MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Mar 20 Nov - 22:15

Merci Wink.
C'est un Rôle Play que j'ai écrit avec pour but l'obtention du Grade de Mercenaire sur mon Serveur Privé Dofus (risque de pas suffir).
Le temps de l'écrire, de faire la présentation et les screens, j'ai mis environ 30 heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skypic

avatar

Messages : 1513
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Mer 21 Nov - 7:30

Je viens de comprendre bayjay = bg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinad

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 20
Localisation : ##France##--##Maison##--##Ordinateur##

MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Mer 21 Nov - 12:43

Exact, certaines choses, notamment les noms, vous ne pouvez pas les comprendres puisqu'elles ont un rapport avec mon Serveur Privé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
White-weapon
Barde des Héros
Barde des Héros
avatar

Messages : 1056
Date d'inscription : 27/02/2012
Localisation : Loin... Mais très proche également.

MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Mer 21 Nov - 13:16

HÉ bé... Chapeau l'artiste!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Weapon

avatar

Messages : 95
Date d'inscription : 17/08/2012
Age : 17
Localisation : N'essaye pas de me voir, je serais déjà parti...

MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Mer 21 Nov - 16:43

Moi au bout d'un moment j'ai cru que mes yeux allaient éxploser mais en tt cas si ton chef-d'oeuvre était en manga =D je l'acheterai direct j'ai tout kiffé à part le temps de dofus (Je suis raciste face au dofuciens) mais sinon Chapeau Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skypic

avatar

Messages : 1513
Date d'inscription : 27/02/2012
Age : 18
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Mer 21 Nov - 16:55

Dark-Weapon a écrit:
(Je suis raciste face au dofuciens)

WTF ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinad

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 20
Localisation : ##France##--##Maison##--##Ordinateur##

MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Mer 21 Nov - 19:36

Merci Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
White-weapon
Barde des Héros
Barde des Héros
avatar

Messages : 1056
Date d'inscription : 27/02/2012
Localisation : Loin... Mais très proche également.

MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Mer 21 Nov - 19:38

Ouias, c'est que dans la famille pour nous, Dofus= LE MAL!!!
Cherchez pas à savoir, on a une liste aussi longue que ma b*** de justifications.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Mer 21 Nov - 19:44

Je suis dans ta famille WW :}


Airy.
Revenir en haut Aller en bas
Elementary
Bouffon des Héros
avatar

Messages : 837
Date d'inscription : 16/06/2012
Age : 20
Localisation : La capitale.

MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Mer 21 Nov - 20:08

Enorme :O Bud', Dan' Pin' ou comme tu veux génial Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinad

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 23/05/2012
Age : 20
Localisation : ##France##--##Maison##--##Ordinateur##

MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Mer 21 Nov - 21:11

Pin' (Bud' c'est sur le Fofo de Sephi', passez y d'ailleurs :p) et merci Elementary Wink.

Cdt,
Pinad.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Organisme

avatar

Messages : 275
Date d'inscription : 22/04/2012
Age : 29
Localisation : Rome.

MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   Jeu 29 Nov - 18:22

GG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rôle Play] L'épopée de Bayjay !   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Rôle Play] L'épopée de Bayjay !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Bit TV] ACTU GAME PLAY Bayonetta.
» [Bit TV] Scott Pilgrim Actu Game Play.
» [Evenement role play] La veillée des contes
» LOTRO devient Free to Play!
» How to play skaven?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Clan des Heros :: La mémoire des Héros :: Role Play-
Sauter vers: